Isolation thermique et acoustique des murs

Améliorer le confort de vie

Que choisir ?

Isolation intérieure ou isolation extérieure

Pour éviter les déperditions thermiques, il vaut mieux procéder à une meilleure isolation. Il est possible d’isoler le toit, le sol et les murs. Pour isoler les murs, on peut procéder à 2 techniques : l’isolation par l’extérieur et par l’intérieur. Les 2 types de travaux sont éligibles à des aides écologiques s’ils respectent certains critères techniques.

Une isolation thermique par l’extérieur est plus utile lorsqu’il s’agit de réduire les ponts thermiques. Les travaux de calorifugeage par l’intérieur présentent une rupture d’isolation en présence d’un plancher ou d’un mur. Cela augmente les risques d’avoir des ponts thermiques.

Contre-cloisons maçonnées

L'isolation de contre-cloisons maçonnées est un système permettant d'entreprendre des travaux de calorifugeage par l'intérieur. Ces travaux se font par la pose d'un isolant en polyuréthane ou polystyrène.

Isolation projetée sur le mur

Pour mieux traiter les ponts thermiques, on peut projeter un système de mousse polyuréthane sur les murs. Le recours au polyuréthane projeté représente la meilleure alternative pour isoler un mur.

Application de panneaux ou blocs

Les panneaux ou blocs prêts à coller se fixent directement sur le mur intérieur. L'installation se fait en utilisant une colle ou des chevilles.

Isolation thermique

Réduisez le transfert de chaleur entre milieu chaud et froid.

Isolation acoustique

Améliorer le confort grâce à la correction et l’isolation acoustique.

Matériaux isolants

Choisir entre des matériaux isolants synthétiques ou naturels.

Simulation de prime

Isolation des murs, la prime énergie

La prime énergie est un moyen pour les contribuables d’entreprendre plus facilement des travaux d’efficacité énergétique. La subvention couvre jusqu’à 20 % du montant du projet. La prime dépend de la surface des murs à traiter, du type de chauffage dont est équipé le logement ainsi que de la zone où se trouve l’habitation à isoler.

Pour réduire le coût de l’isolation des murs, les contribuables peuvent bénéficier de plusieurs allocations qui pour certains sont cumulables. Prime énergie, crédit d’impôt vert, PTZ en sont quelques exemples.

Les isolants bio sourcés proviennent de matières renouvelables comme la biomasse animale ou végétale, l’éco matériau ou matériaux recyclés. Ces produits contribuent à la réduction des émissions de GES.

Les isolants bio sourcés

La laine de bois

Quel isolant choisir ?

Les 3 grandes catégories d'isolants pour les murs

On utilise souvent les laines minérales pour les travaux d’isolation des murs qui sont utilisés par les experts du bâtiment pour des travaux d’insonorisation ou de calorifugeage.

Les laines minérales

La laine de verre

Il existe plusieurs gammes d’isolants synthétiques parmi ses isolants on site  : les isolants en polyuréthane et la mousse phénolique. Chacune d’elles propose des avantages et des inconvénients.

Les isolants synthétiques

Le polystyrène

L'isolation, une priorité pour son bien-être

Pour être bien logé, il vaut mieux habiter dans un logement correctement isolé.

Les nouvelles technologies

Isolants minces multicouches

Les isolants minces enveloppent des matériaux isolants tels que ceux qui contiennent des bulles d’air. Le principe consiste à isoler avec des feuilles réfléchissantes capables de réduire les échanges thermiques. Le calorifugeage se fait par les rayonnements entre les matériaux qu’ils séparent.

Les isolants minces servent avant tout comme compléments d’isolation. Il ne s’agit pas d’un isolant principal. Ces produits multicouches mesurent entre 3 et 50 millimètres d’épaisseur. La résistance thermique intrinsèque des meilleurs produits est de 0.25 m².K/W.