Isolez-vous du bruit : choisissez le bon matériau pour vivre paisiblement

Tout d’abord, la correction acoustique permet de réduire la réverbération sonore dans une pièce avec le sol, le plafond ou les murs, mais l’isolation phonique ou acoustique, elle, permet de se protéger des bruits provenant de l’extérieur de la pièce. L’isolation phonique est importante pour être bien chez soi. Toutefois, le nombre de produits isolants disponibles sur le marché ne facilite pas le choix du matériau le plus approprié. Ainsi, cela doit intervenir à la suite d’une vérification de critères essentiels.

De quel bruit s’agit-il ?

Il faut commencer par repérer l’origine du bruit, les parois par lesquelles il parvient, et sa nature pour mieux trouver l’isolation phonique adaptée au logement. Il faut ensuite se référer à l’indice de performance afin de choisir la solution la plus adéquate à l’exigence de confort. La performance acoustique globale dépend du soin apporté dans la mise en œuvre des systèmes, de la nature des matériaux constructifs, des isolants et de la structure du bâtiment.

Le pouvoir absorbant du matériau est à considérer lorsqu’il s’agit d’une correction acoustique. Autrement, c’est l’indice d’efficacité aux bruits de choc qu’il faut regarder pour les bruits d’impact. Et il convient de prendre en compte l’indice d’affaiblissement acoustique Rw des systèmes isolants pour les bruits aériens intérieurs et extérieurs.

Quels matériaux choisir ?

Les matières naturelles, par exemple la laine ou le lin, ont des capacités d’atténuation phonique limitées. Elles devront être complétées par un revêtement supplémentaire. Mais en tout cas, au menu des isolants phoniques les plus performants, il y a d’abord la ouate de cellulose giclée. Celle-ci a fait ses preuves et est très facile à appliquer. Puis, il y a le liège expansé en plaques, qui a des performances thermiques exceptionnelles et s’adapte à toutes les poses. Ensuite, la mousse composite de polyuréthane, très légère, qui assure une bonne isolation thermique et est parfaite pour un confort sonore minimal. Et enfin, il y a les laines minérales, dont la laine de verre et la laine de roche.

Y a-t-il des matériaux déjà adaptés au mur ?

L’isolation phonique s’adapte au matériau du mur dans la plupart des cas. Les matériaux lourds atténuent en effet la transmission des ondes sonores, selon la loi de masse. Même en paroi simple, un mur en béton ou en pierre protège encore plus l’environnement sonore qu’un mur en carreaux de plâtre ou de briques creuses. Toutefois, il faut savoir que certaines constructions ne permettent pas cette application, car la surcharge peut être trop importante pour les fondations.

Dans les zones particulièrement exposées au bruit, l’isolation phonique est notamment obligatoire, et cela depuis le 1er juillet 2017. L’isolation acoustique est essentielle, au même titre que l’isolation thermique, pour être au confort maximum. D’ailleurs, un environnement bruyant est souvent un facteur de stress.

Quelle épaisseur choisir pour l’isolation de mon garage ?
Quelle isolation pour le mur de ma terrasse ?