Quelle isolation pour le mur de ma terrasse ?

L’isolation thermique et acoustique est une étape importante lors de la construction d’une maison. Surtout, si vous possédiez une terrasse. En effet, cette isolation permet à l’intérieur de gagner en chaleur, et réduit l’apparition des moisissures. Ainsi, vous aurez à voir les différentes manières d’isoler le mur d’une terrasse.

L’enduit isolant pour une isolation extérieure assurée

Avant tout, il est interdit de confondre enduit isolant et enduit ordinaire. A savoir, le dernier est à appliquer finement sur des panneaux d’isolation, tandis que l’enduit isolant est loin d’avoir une fine texture. En effet, leurs différences se marquent sur leurs compositions. Oui, l’enduit isolant doit contenir un mortier (ciment + sable + eau), du liant hydraulique ou aérien, et du polystyrène. Ce type d’enduit ne fait pas qu’isoler le mur d’une terrasse, il est surtout utilisé pour égaliser la surface murale (intérieur ou extérieur). A part cela, les enduits isolants eux-mêmes se présentent sous 3 différents types: celui en peinture, celui en argile, et ceux qui sont écologiques.

Le bardage

Le bardage, quant à lui, est un type d’isolation qui a pour objectif d’améliorer la surface extérieure de votre demeure. A savoir, le bois et le PVC peuvent être des matériaux pour bardage. D’ailleurs, il est vivement conseillé d’émettre de l’originalité, car ce revêtement est surtout utilisé à titre décoratif. Ensuite, certaines personnes font l’amalgame entre un bardage et un parement. A titre informatif, ce dernier peut isoler le mur d’une terrasse, itou. Toutefois, un parement doit être construit avec de la pierre et des briques. Cependant, ce type d’isolation a besoin d’énormément de soins, s’il est fait en bois. Par surcroit, il est recommandé de renouveler son bardage toutes les 5 à 10 ans. Et peut-être moins, si le climat de votre région s’avère agressif.

Isolation double mur

Outre cela, il est aussi possible de se tourner vers l’isolation double mûr, qui se présente en 3 différentes manières.

La première consisterait à isoler un mûr à partir d’une charpente métallique. Cette dernière à pour but de tenir les panneaux isolants, qui seront par la suite recouverts de plâtre. Pour indication, il est préférable de laisser 60 cm entre votre mur extérieur et les panneaux.

La deuxième méthode fait maintenant appel à la technique de doublage collé. Celle-ci ne peut être favorable qu’aux surfaces planes, car deux plaques (plaque isolant et plaque de plâtre) doivent être accolées au mûr, pour que l’isolation puisse bien fonctionner. Pour cette deuxième méthode, faites de laisser un espace de 3 cm entre le mûr et le sol !

La troisième, quant à elle, est la contre-cloison maçonnée. A savoir, cette méthode est assez compliquée, car elle nécessite l’écoulement d’un béton, pour la construction d’un nouveau mûr. Finalement, celle-ci serait la plus recommandée pour isoler le mur d’une terrasse.

Quelle épaisseur choisir pour l’isolation de mon garage ?
Isolez-vous du bruit : choisissez le bon matériau pour vivre paisiblement